Skip to main content
 

Cuisine ouverte

Cuisine ouverte :

Le Prince du Dessert du Belmond Le Manoir

Benoît, notre chef pâtissier, a toujours l'œil qui brille, mais ce n'est pas dû à un excès de sucre. Ce regard enthousiaste reflète sa passion de toujours pour l'excellence en pâtisserie, née dans les odeurs capiteuses de la boulangerie d'une petite ville normande.






Le nom de Blin est synonyme de perfection en pâtisserie, mais ses talents sont multiples. Il suffit de lire la liste impressionnante de son parcours (Maître en art culinaire, Pâtissier de l'année et Président du UK Pastry Club, entre autres) pour comprendre toute l'étendue de son art.

Le jeune Benoît a grandi dans une rue avec une boulangerie aux deux coins. Il a rapidement fraternisé avec les fils du boulanger et a découvert que cette amitié pouvait aussi lui rapporter des avantages en nature sous la forme de gâteaux. Il a vite développé un goût très sûr pour les desserts. Il a réalisé son premier apprentissage dans l'une de ces boulangeries, puis son deuxième en tant que chef pâtissier.

En 1991, Benoît a été engagé au Ritz à Paris après son année de service militaire à l'Hôtel Normandy. Il a débuté comme sous-chef pâtissier et a gagné son rang parmi les meilleurs artisans de France. Inspirés par les professionnels qui l'entouraient, Benoît Blin s'est perfectionné jusqu'à dépasser même le concept de perfection.

Quatre ans plus tard, en 1995, le chef Raymond Blanc (titulaire de l'Ordre de l'Empire Britannique) a convaincu Benoît de traverser la Manche pour s'installer en Angleterre. Il a commencé une carrière à l'emblématique Belmond Le Manoir aux Quat’Saisonsdans la province de l'Oxfordshire, où il travaille toujours étroitement avec Raymond. Aujourd'hui, il est à la tête d'une brigade de 15 pâtissiers. Ses desserts couronnent superbement les délicieux plats de l'hôtel récompensés par deux étoiles Michelin.

Quel est le meilleur repas que vous ayez jamais dégusté ?
Mon dîner le plus mémorable est sans aucun doute celui que j'ai partagé avec mon ami Gary. Nous étions invités par Alain Ducasse dans sa cuisine de l'Hôtel de Paris à Monaco. Notre dîner a été préparé personnellement par Franck Cerutti et nous avons été servis dans une petite salle aux murs en verre appelée « l'Aquarium ». Être servi par Franck lui-même et son sommelier a été une expérience inoubliable.

Quel est le premier plat que vous avez appris à cuisiner ?
J'ai commencé ma carrière comme apprenti boulanger, et j'ai d'abord appris à faire du pain. L'une de mes petites tâches consistait à préparer des chouquettes (des choux saupoudrés de sucre perlé). Lorsqu'il est cuit au four, le sucre crée une jolie base de caramel et les perles ressemblent alors vraiment à de petites pépites d'or. Encore maintenant, c'est l'un de mes péchés mignons ! Nous en proposons souvent dans notre sélection de petits fours au Belmond Le Manoir aux Quat'Saisons.

Quel ingrédient aimez-vous utiliser ces temps-ci ?
Des fraises de France, bien sûr. Mais mon ingrédient préféré en général, bien qu'il ait un peu perdu en popularité, c'est le sucre. Si vous contrôlez la quantité intégrée dans vos recettes, vous pouvez créer de la texture et rehausser les saveurs, presque comme un élément d'assaisonnement. Et surtout, il vous permet de réaliser de magnifiques créations en sucre et de mettre en valeur vos talents artistiques.

Où trouvez-vous votre inspiration ?
Ma plus grande inspiration vient des ingrédients de saison, tels que les fraises et les pommes. J'extrais les textures et les saveurs pour créer un plat axé sur ces ingrédients, et les clients en apprécient la qualité.

Quel est votre plat phare lorsque vous manquez de temps ?
À la maison, un soufflé rapide et le gâteau de riz de ma mère. Son gâteau de riz a une belle texture crémeuse, mais il est simple à préparer et tout le monde l'adore.

Entrée ou dessert ?
Dessert, bien sûr. Je suis très friand du sucré.

Quel élément de votre menu vous représente le mieux ?
En saison, nous proposons « Un thème sur les fraises » au menu. L'ingrédient est divisé en textures, températures et saveurs.

Si vous pouviez faire vos valises et aller n'importe où dans le monde demain, où iriez-vous ?
J'irais à San Francisco. Il y a une culture culinaire intéressante et éclectique que j'aimerais découvrir. J'adore le pain au levain et les recettes de San Francisco ont conquis le monde. Ensuite, je ferais un voyage gastronomique dans une V8 le long de la côte californienne. On y trouve désormais des restaurants de renommée mondiale, et la Napa Valley est réputée pour ses excellents vins.

Quelle serait votre devise ?
La vie est un combat, le travail est votre arme.

Cuisiner avec Benoît

À l'école de cuisine Raymond Blanc, vous pouvez suivre un cours de pâtisserie animé de main de maître par le Chef Benoît Blin. Votre pâte va monter jusqu'à des sommets gastronomiques après avoir suivi le cours de boulangerie pour débutant. Ou découvrez l'art de la confiserie avec un cours intitulé Paradis du chocolat. Chaque cours sur une journée complète avec Benoît comprend un délicieux déjeuner informel à l'école de cuisine. En fin de journée, vous recevrez un certificat de formation.

Choisissez votre cours C
Back to top of page